drifting breath 2
  • Ghali Hadefi
  • Ghali Hadefi

    Eclectique et multi-instrumentiste, deux mots qui résument bien le profil du musicien Ghali Hadefi. Enfant, il fait ses gammes au piano classique avant de passer au rap puis à la guitare rock. C’est en 1998 qu’il découvre le jazz manouche grâce au guitariste Samy Daussat. Un style musical qui restera sa référence. En 2004, il fonde le Collectif Swing Manouche où il regroupe dans un opus les guitaristes et violonistes les plus prometteurs des bœufs parisiens. Trois ans plus tard, il imagine, réalise et accompagne à la guitare le projet Selmer #607 : six jeunes talents du jazz manouche réunis autour d’une guitare de légende pour un premier album, puis un second qui accueillera Stochelo Rosenberg sur 2 titres. Séduit par le projet, Tony Gatlif fait participer l’ensemble des guitaristes à son spectacle musical Djangodrom qui sera notamment programmé aux Nuits de Fourvières et à la salle Pleyel en 2010, ainsi qu’à Jazz à Marciac en 2011. Ghali y joue alors aux côtés de Biréli Lagrène, Stochelo Rosenberg et Didier Lockwood. Egalement contrebassiste, il fait partie des groupes Les Szgaboonistes, Borsalino et Mes Deux Moiselles. Musicien et réalisateur au Studio LDC dont il a accompagné la création en 2003, il a arrangé les albums de Luli, L’Air brut, Oh! Boris Vian, Félix Fog et les Szgaboonistes chantent Ferrat. Compositeur prolixe, Ghali Hadefi a écrit la musique des documentaires réalisés par Stéphane Moscowitz « 18 ans, j’entre en fac » diffusé sur France 3 en 2007 et « Les femmes à mi-chemin » diffusé sur Arte en 2013. On retrouve plusieurs de ses morceaux dans le premier disque enregistré sous son nom en 2010 :Ghali Trio(s), quatre trios, quatre couleurs et douze titres entre jazz et culture pop. Depuis 2010, Ghali travaille activement avec l’association L’esprit jazz, et se produit régulièrement avec des artistes tels que David Reinhardt, Eva Slongo ou encore Marc Thomas.

  • Francois Merville
  • Francois Merville

    Né en 1968, il fait ses études de musique classique au conservatoire régional de Rueil et de Paris, et reçoit un premier prix de percussion ainsi qu’un premier prix de musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 1992. Il se consacre ensuite principalement à la musique de jazz, d’abord aux côtés de David Chevallier, Noël Akchote, Julien Lourau et Bojan Z, puis rencontre Louis Sclavis dont il sera l’un des partenaires privilegiers pendant presque vingt ans. Il travaille et enregistre dans de nombreuses formations dont celles de Vincent Courtois, Martial Solal, Laurent Dehors, Denis Badault, Jean-Marie Machado, et plus récemment Denis Colin. Il croise la route de nombreux musiciens tels que Michel Portal, Henri Texier, Marc Ducret, Dominique Pifarely, Joelle Léandre, Django Bates ou encore Dave Douglas. Egalement compositeur, il forme en tant que leader ses propres formations. Parallellement aux projets instrumentaux, il travaille régulièrement avec la danse les arts du cirque, le théatre ou la chanson. Enfin, il développe une activité importante en tant que pédagogue, dans l’enseignement du jazz et des musiques improvisées.

  • Christophe Delerce
  • Christophe Delerce

    Christophe Delerce (FRANCE) is an improviser-composer who plays the bandoneon, the clarinet (and sometimes other instruments). He has studied Music and Musicology (IRCAM, Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique), orchestral conducting (Conservatoire du Centre, Paris) and Philosophy at la Sorbonne (University, Paris I). He joined the Department of Music and Musicology of XX Century at IRCAM, where he conducted research on the relationship between dance/music. In 2000 his project was selected by the University of Nanterre (Paris X, Performing Arts Department) and he had a two-year residency within the University. He was a member of Emma Jupe, a collective of  22 musicians and dancers who work on the relationship between dance and music in improvisation. He plays in Europe and in the USA with many people and in particular with Joëlle Léandre.

    Christophe Delerce (FRANCE) est un improvisateur-compositeur qui joue du bandonéon et de la clarinette (et parfois d'autres instruments). Il a étudié la clarinette, la musicologie, l'harmonie, la direction d'orchestre au Conservatoire puis à l'IRCAM (Institut de Recherche et Coordination Acoustique / Musique), ainsi que la philosophie à la Sorbonne (Université Paris I). Il a rejoint le Département de Musique et Musicologie du XX siècle de l'Ircam où il a mené des recherches sur la relation entre la danse / musique. En 2000, son projet a été sélectionné par l'Université de Nanterre (Paris X, Département des arts du spectacle) où il obtient une résidence de deux ans au sein de l'Université. Il a été membre de Emma Jupe pendant 5 ans, un collectif de 22 musiciens et danseurs qui travaillent sur la relation entre la danse et la musique d'improvisation. Il est Directeur de Recherche à l'Institut Catholique de Paris. Il joue avec de nombreux musiciens (notamment avec Joëlle Léandre) en Europe, en Chine et aux États-Unis.

  • Etienne Lemauf
  • Etienne Lemauf

    "Etienne Lemauf started playing double-bass in Toulouse where he played for several years with the american jazz saxophonist Abdu Salim (Jazz in Marciac 1999) and many other musicians in different style: Flamenco (Manolo Rodriguez), Oriental music (Kafila)... After several years of classical studies, he followed the teaching of the great double-bass player François Rabbath. Now in Paris, he's been playing for many years with a lot of jazz musicians such as Jef Sicard, Claude Bolling, Boris Blanchet, Sean Gourley, Rodolphe Raffalli, Xavier Cobo, Benjamin Sanz, Fredrika Stahl or the famous gypsy guitar player Angelo Debarre (CD "Memories of Django" Harmonia Mundi/Le Chant du Monde). Plays almost every week with "Borsalino", an old-style-jazz band (Fred Gomes-accordéon/Ramon Gallan-guitar) which gives many concerts in Paris and elsewhere. He performs regularly on stage in total improvisation, solo, or with other musicians, particularly with Jef Sicard (sax), playing with him and François Ricard (drums) and Rasul Siddik (trumpet) a "tribute to Albert Ayler"... Free Jazz!"

  • Drifting Breath 2 – meditative improvisations
  • Drifting Breath 2
    meditative improvisations

    Concept and Ujjayi breathing : Cécile Barra
    Musicians : Quentin Biardeau, Valentin Ceccaldi, Christophe Delerce, Ghali Badefi, Etienne Lemauf, François Merville, Rishab Prasanna
    Recording and mix : Daniele Segre Amar
    Graphic design : Dominique Garcia-Fons
    Translation : Caroline Malcolm
    Production : CEFTY

    1. Constantine, Ghali Badefi contrebasse 10’ 09
    2. Attente, François Merville batterie, percussions 10’ 27
    3. Caresses, Christophe Delerce bandonéon 5’ 17
    4. Progresso, Quentin Biardeau saxophones 10’ 40
    5. Soukkoun, Etienne Lemauf contrebasse 11’ 01
    6. Paresses, Christophe Delerce bandonéon 7’ 16
    7. Groseille, Valentin Ceccaldi violoncelle 7’ 29
    8. Nirvana, Rishab Prasanna bansuri 10’ 35
  • Valentin Ceccaldi
  • Valentin Ceccaldi

    Valentin Ceccaldi a eu la chance d'étudier auprès de Raphaële Semezis, Florian Lauridon, Joëlle Léandre, Vincent Courtois, Elise Dabrowski, Pascal Contet, PRINT, Stevan Kovacs Tickmayer. Il se produit régulièrement avec Marcel et Solange (3e prix de groupe à La Défense 2011), Théo Ceccaldi Trio (lauréat Orléans Jazz 2011, finaliste du tremplin de Jazz à Vienne 2011), Walabix (lauréat Orléans Jazz 2009, finaliste du tremplin de Jazz à Vienne 2009), Méderic Collignon Quartet+Cordes (projet autour de King Crimson), et Eric Amrofel Trio. Il multiplie les collaborations dans des univers allant de la musique classique (Orchestre Symphonique d'Orléans, Orchestre de l'Opéra de Massy) à la chanson (Emel Mathlouthi, Stéphan Rizon, Céline Mastrorelli, Al) en passant par le théâtre (Compagnie Pajon, Les Oiseaux Mal Habillés) En 2010, il co-fonde les Bâtisseurs de Ponts, collectif de musiciens improvisateurs basé sur Orléans.

  • Rishab Prasanna
  • Rishab Prasanna

    www.prasannaflute.com

    Born & hail from a renowned family of musicians of Varanasi who have traditionally played & nurtured the shehnai for over two & half centuries, Rishab has taken to music by inheritance. Rishab Prasanna is the son and disciple of the renowned flute & shehnai virtuoso Pt. Rajendra Prasanna and grandson of the Great Pt. Raghunath Prasanna. Rishab is deeply rooted in Indian classical music, he is initiated into the art of flute playing from the blessings of his grandfather Pt. Raghunath Prasanna, lessons from his Uncles - Pt. Ravi Shanker Prasanna & Sh. Rakesh Prasanna took his sadhna (Devotion) to the mellowness. Rishab is learning finer skills of music from his father Pt. Rajendra Prasanna. This talented young talent has not only imbibed the subtle nuances of Banaras Gharana but also present them in a very beautiful way. Rishab is at ease with the light classical modes like thumri, chaiti, kajri and dhun(folk music of India ) and play them with equal aplomb and telling effects. At this young age, Rishab has proved him and received rave reviews for his magnificent performances at Concerts the world over including WOMAD festivals in Australia & Newzealand, Tour of France, Switzerland, Italy, Sweden, Denmark, Germany, Japan, UAE, Kuwait, Spain, Holland, Netherland.

  • Daniele Segre Amar
  • Daniele Segre Amar

    Daniele partage son travail entre la composition instrumentale, la performance et la production de musiques électroniques, la conception de systèmes sonores interactifs, l’enregistrement de musiques traditionnelles africaines.

    Depuis 2004, il compose pour des concerts, spectacles de danse et théâtre, installations interactives, télévision, vidéo.

    Il a collaboré avec plusieurs artistes, musiciens et structures de productions parmi lesquelles : J. Baboni Schilingi, L. Bianchi, A. Baricco, N. Tescari, M. Duplessy, C. Buisson, T. Sartori, G. Guzzo, la Kitchen, C. Girardot (Sentimental Noise), esc (avec J. Baboni Schilingi, L. Bianchi, M. Tadini) et esc orchestra (+ F. Couturier, J.M. Larché, E. Groleau, F. Merville, R. Huby), M. Lusalva Souza Santos, V. Beland, M. Chevalier, S. Malagugini, M. Beer, CapaTv, Ocora Radio France.

    Il a travaillé sur plusieurs projets musicaux en Afrique de l’Ouest, particulièrement avec le lithophoniste togolais Yurijao Pakanam.

    Depuis 2004 il enseigne composition pour le multimédia à l’Université de Franche-Comté, dont il est actuellement responsable du master Musique et Son pour le Multimédia.

    Deux parmi ses recherches ont étés publiées par la Rivista di musicologia italiana et par le groupe de recherches musicologiques Patrimoines et Langages Musicaux – Université Paris IV Sorbonne.

  • Cécile Barra

Drifting Breath 2 – meditative improvisations

Concept and Ujjayi breathing : Cécile Barra
Musicians : Quentin Biardeau, Valentin Ceccaldi, Christophe Delerce, Ghali Badefi, Etienne Lemauf, François Merville, Rishab Prasanna
Recording and mix : Daniele Segre Amar
Graphic design : Dominique Garcia-Fons
Translation : Caroline Malcolm
Production : CEFTY

Eight improvisations over continuous, calm Ujjayi breathing compose a musical journey originating in the breath - the very root of music, and its most intimate source. This journey explores rich and secret pathways that weave through diverse sound- universes. Each musician improvises freely to the slow rhythm of the Ujjayi cycles, accompanying the listener in his explorations.
Practicing Ujjayi respiration in synchronicity with the recordings will enable one to more fully experience the wonders of this sound-journey. (DSA)

Voir la version française
firefox firefox

Achat en ligne

Drifting Breath 2 : le CD 15€ (prix à l'unité)

De la musique à écouter

Pour méditer
Pour respirer
Se reposer
Ou pour accompagner les massages

Photo : Archives NASA

PAIEMENT PAR CHÈQUE :

Si vous décidez de régler votre commande par chèque, celle-ci sera validée à réception de celui-ci.
Vous pouvez payer votre commande en nous adressant un seul chèque à l'ordre de CEFTY à l'adresse suivante :

CEFTY
1, rue Mounet Sully
75020 Paris